Comment choisir le type de Thermos selon vos besoins

Voilà! votre décision est prise! Vous allez garder vos fenêtres existantes et les faire réparer plutôt que de les remplacer par des fenêtres neuves. Après avoir fait appliquer le scellant extérieur (étape 1) et changer les coupes-froids (étape 2), vous en êtes maintenant à l’étape 3 : le remplacement des verres thermos. Étant donné que c’est l’étape la plus coûteuse. Comment faire le bon choix parmi la multitude de variétés. Cela dépens de vos besoins et de votre budget! Est-ce que c’est pour mettre votre maison à niveau dans le but de vendre? Êtes-vous propriétaire d’un immeuble locatif et désirez conserver la valeur de votre immeuble? Est-ce pour une verrière, vous voulez sécuriser un commerce, êtes-vous dans un cartier bruyant. Est-ce que la luminosité dans votre maison est le plus important ? C’est maintenant le temps de vous poser ces questions.

Pour ceux qui désirent vendre ou qui ont un immeuble locatif ou simplement désirent des thermos neufs à un prix raisonnable, le thermos double verre clair standard est de mise. Le thermos standard est utilisé depuis des dizaines d’années avec satisfaction au Québec et est fabriqué de la même façon que les thermos plus énergétique et possède les mêmes garantis contre l’embuage. Pour ceux qui cherchent l’efficacité énergétique il y a le thermos triple verre à l’argon. Pour vous donner une idée de la capacité énergétique des thermos, voici quelques données techniques.

tableay comparatif verre isolant
Comparatif thermique fenetres

La valeur U (coefficient de déperdition ou transmission thermique):

Celle-ci indique le taux de transfert de chaleur d’un matériau en watts par mètre carré. C’est une mesure du taux de perte ou de gain de chaleur non solaire par un matériau. Plus la valeur U d’une fenêtre est faible, plus elle résiste au transfert de chaleur d’une zone chaude à une zone froide. Cette mesure est utilisée comme référence par le National Fenestration Rating Council (NFRC) et sert entre autre à classifier les fenêtres homologuées ENERGY STAR selon leur zone climatique respective.

Le CGCS (coefficient de gain de chaleur solaire):

Ce coefficient d’une fenêtre indique la différence entre l’énergie solaire directe reflétée à l’extérieur et l’énergie solaire qui entre à l’intérieur de la maison. Il est exprimé par un nombre entre 0 et 1. Les fenêtres au verre transparent permettent à une plus grande quantité d’énergie solaire d’entrer à l’intérieur et ont un coefficient d’apport par rayonnement solaire variant entre 0.60 et 0.85. Les produits à faible émissivité vont de 0.15 à 0.40 pour une couche souple et de 0.40 à 0.60 pour une couche dure. Plus la valeur de la fenêtre est faible, moins le rayonnement incident est transmis.

Le facteur R (coefficient de résistance thermique):

Celui-ci est l’inverse de la valeur U. Elle indique le degré de résistance au transfert de la température d‘un matériau. Plus la valeur R est élevée, plus l’isolation de la fenêtre est efficace. Ni la valeur U ni la valeur R ne représentent l’énergie thermique fournie par le soleil (gain d’énergie solaire). Cette mesure est utilisée par les fournisseurs de verre scellé comme indicateur de performance.

Transmission lumineuse :

Ce coefficient indique la quantité de lumière visible pouvant traverser le produit. Plus sa valeur est élevée, plus la quantité de lumière visible traversant le produit est élevée. C’est un élément à ne pas négligé si une maison lumineuse est importante pour vous. Car il faut savoir qu’il y a une différence de presque 20 % entre le thermos double clair et le thermos triple avec deux verres à faible émissivité.

Mais comme dans n’importe quel domaine, la technologie nous pousse à l’amélioration. Et surtout avec l’augmentation des coûts liés au chauffage, les fabricants de thermos nous offrent maintenant une gamme de produits de plus en plus isolants.

Le verre thermos à faible émissivité et gaz argon (énergétique)

Le verre à faible émissivité (Low-E) est un verre clair auquel on a ajouté une couche métallique invisible qui laisse passer la lumière extérieure mais qui bloque le rayonnement de chaleur (rayon a infra rouge) en provenance de l’intérieur de la maison. Il peut être utilisé avec un verre thermos double ou triple. La pellicule métallique est incorporée au verre du côté extérieur du verre intérieur, donc dans la partie scellée du thermos. De plus, une injection de gaz argon est faite entre les deux vitres. Ce gaz a pour propriété d’être sec et plus lourd que l’air ce qui le rend moins convecteur que l’air c’est à dire moins conductible, ce qui amélioré le coefficient énergétique de l’unité de verre scellé (thermos).

Avantage

L’avantage principal du verre à faible émissivité est la réduction des coûts énergétiques. En plus de la réduction des frais de chauffage en hiver, ce verre isolant réduit aussi l’apport d’énergie solaire en été, diminuant les frais de climatisation.
Peu de condensation. Pour un taux d’humidité de 40%, le vitrage thermos à faible émissivité rempli d’argon élimine pratiquement les risques de condensation, sauf légèrement sur son périmètre par temps très froid.
Pas de dégradation. En plus de sa fonction énergétique, ce verre bloque les rayons ultraviolets responsables du changement de couleur des rideaux, meubles et revêtements de plancher.

Confort accru.

Le verre isolant augmente la température du verre intérieur et réduit aussi la sensation désagréable de fraîcheur pour les personnes situées à proximité des fenêtres. Pour ce qui est du rapport qualité/prix, c’est ce type de thermos qui est le plus avantageux de choisir. Par contre certaines personnes ont des besoins spécifiques et choisir d’autres types de thermos serait judicieux! Voyons quelques exemples.

Réduction du bruit provenant du voisinage de la maison.

Au cours des deux dernières décennies dans les états industrialisés, la densité du trafic a presque doublé aussi bien sur les routes, dans l’espace aérien, que dans le transport ferroviaire. En même temps, les nuisances sonores pour la population ont été fortement augmentées par deux facteurs cruciaux: un peuplement toujours plus dense et l’association conjuguée d’un développement et d’une utilisation des terrains à bâtir accrus. Ainsi les exigences en matière d’insonorisation ont considérablement augmenté dans les bâtiments spécialement situés dans les zones polluées par les nuisances sonores, comme les aires d’atterrissage des aéroports, les zones d’autoroute et le long des tracés ferroviaires. Il a été démontré que le bruit nuit à la santé: les hommes qui sont exposés à un excès de bruit constant, et continu, souffrent de lésion comme le stress, la nervosité, la déconcentration et l’insomnie ainsi que d’autres maladies comme les troubles cardio-vasculaires. Pour prendre en considération les effets de tels troubles pour l’homme, les planificateurs et les architectes sont exigés de plus en plus à prendre en considération les qualités phoniques des matériaux dans leur projet immobilier. Et ceci est particulièrement important au niveau des vitrages qui représentent une part significative de la surface d’un bâtiment. Il existe quelques façons de réduire la transmission du bruit lors du changement des thermos. À la base il faut prendre un double vitrage de type 10/6/4 ce qui signifie double vitrage dont l’épaisseur des vitres sera de 10 et 4 mm séparé par 6 mm d’air, et y ajouter si nécessaire un feuilletage acoustique comprenant 2 vitres liées par un film en résine (exclusif PVC). Vous devez absolument choisir une fenêtre de qualité pour éviter qu’elle ne se déforme sous le poids au fil des ans. Les châssis en bois sont lourds donc plus isolant contre le bruit.

Augmenter la sécurité de votre commerce ou maison.

Vous avez un commerce ou une maison et voulez les protégés contre les intrusions ou les intempéries! Un bon moyen consiste à inclure dans votre thermos un verre laminé. Un verre laminé, aussi appelé feuilleté, est un assemblage constitué d’au moins deux feuilles de verre, intercalées entre elles par un film de matière plastique sur toute leur surface. L’ensemble est soumis à la chaleur et la pression, résultant en une adhésion complète du vinyle et du verre. Pour les verres feuilletés de sécurité, l’intercalaire le plus couramment utilisé est un film plastique en PVB (polyvinyle de butyral). Des films polyuréthane ou EVA (éthylène vinyle acétate) peuvent également être utilisés. En cas de bris, l’adhérence entre le verre et l’intercalaire garantit le maintien des morceaux brisés du vitrage en place, tout au moins pendant un temps ou jusqu’à un niveau de charge déterminé. Le verre laminé peut permettre :
– La protection des personnes contre le risque de blessures provoquées par des morceaux de verre brisés et coupants.
– Nécessaire lorsque la protection contre les chutes est exigée (pas d’affaissement du vitrage).
– La sécurité contre les perturbations climatiques.
– La sécurité contre les armes à feu.
– La sécurité contre les explosions.

Mais comme le thermos est plus lourd, on doit s’assurer que la structure de la fenêtre est assez solide pour recevoir ce type de thermos pour éviter un affaissement. Bien entendu inclure le verre laminé dans un thermos est plus dispendieux que les thermos standards mais très efficace et solide.
En conclusion, il existe aujourd’hui des thermos adaptés à tous vos besoins et selon votre budget. Dites-nous quels sont vos besoins et Thermos de la Capitale saura vous conseillé et fera une évaluation des coûts relatifs au remplacement de vos verres thermos. Dans un prochain article nous parlerons des différents types d’intercalaires et leurs propriétés.

y6kfche